C’est ma ville...

Celle de mes parents et de mes racines.

Celle de ma famille, nombreuse et chaleureuse.

Oncles, tantes, cousins et cousines, etc.

Modestes et travailleurs, qui parlent fort et ont la larme facile. Sensibles et dignes.


Des gens bien quoi !

Mais je ne le sais pas encore.

Marseille 1960
60
6363.html
6565.html
6868.html
7373.html
7575.html
7777.html
8282.html
8686.html
8989.html
9191.html
9494.html
9898.html
0101.html
0606.html
0808.html
Accueil Accueil.html